Pseudonyme (3 -rectificatif)

J’ai oublié de dire, ce qui n’est pas sans importance, que Jacques Sternberg n’avait pas dissimulé que « l’auteur » de Glaise était sa femme. Tout comme il n’avait pas dissimulé que j’étais son fils, en 1982.

 

laptitedevoreusedelivres |
Le point du jour n'aura pas... |
l'Antre de LVDS (Le Se... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atelier Ecrire Ensemble c&#...
| Au fil des mots.
| Spiralée