Actualité (1)

Au fait, il comparaît quand en justice, Siné, poursuivi par la LICRA ? Le 9 septembre, je crois me souvenir. Je serai dans les Cévennes. Mais est-ce que les médias en parleront haut et fort ? J’en doute. Toutes ces affaires tonitruantes qui se dégonflent de façon si abrupte. L’ère du zapping forcené. Et, au fait, le sinistre Fofana, que devient-il ? On n’en entend absolument plus parler, étrange. C’est si long que cela, une instruction ? Les faits remontent quand même au début de 2006. Serait-ce prouver la circonstance aggravée de l’antisémitisme qui nécessiterait autant de temps ? De plus en plus étrange. Ledit antisémitisme ne serait donc pas aussi criant qu’on a bien voulu nous le faire croire. Tout ce tollé qui a abouti à une humiliante manifestation de protestation de ces Juifs que l’on avait parqués à vingt mètres ou même plus en arrière du carré du Tout-Paris mondain des Droits de l’homme. Histoire que, cette fois-ci, une bombe ne frappe pas que des Français innocents ! Cette brute de Fofana qui a eu, en plus, le malheur -comme si son meurtre n’était déjà pas assez horrible en soi- de penser qu’il serait a priori plus rentable de prendre un Juif en otage plutôt qu’un maghrébin forcément sans le sou. Il s’est planté en beauté, la famille du pauvre Ilan ne roulait pas sur l’or.

Les grosses têtes pensantes de la politique dispensent beaucoup de conneries, depuis quelque temps. On trouve normal que Cohn-Bendit (qui me paraissait d’une autre envergure autrefois en mai 68) assimile, pour protester contre la présence du Président à l’inauguration des J.O,  la Chine à l’Allemagne nazie, et, encore plus crétin, qu’il dénonce l’effigie de Mao-Tsé-Toung, le père de la révolution chinoise, sous laquelle devront se dérouler les Jeux. Mais les Chinois ont entendu la leçon, apparemment : leur époque révolutionnaire, complètement squeezée de leur histoire nationale retracée par un spectacle de chorégraphie quelque peu kitsch au moment de l’inauguration. Et l’effigie de Mao, elle se trouvait où ? Pas un seul plan de télé qui l’ait montrée… Et, Olivier Besancenot, qui vient d’en sortir une bien bonne aussi : une révolution n’est pas à exclure dans notre pays, vu la crise dans laquelle le capitalisme est plongé, ça risque de chauffer, camarades, et on va s’y préparer, ajoute-t-il. Une révolution en France ? Et qui va la faire, cette révolution ? Il y a encore un prolétariat digne de ce nom dans ce pays ? Ou alors l’on compte sur les banlieues sinistrées et les SDF ? Déjà, en mai 68, il fallait être singulièrement naïf pour croire en la possibilité d’une révolution, alors, quarante ans après… On tremble ! Faudra que Sarkozy trouve une arme plus efficace que son karcher, oh là, je vais vite planquer mes économies en Suisse, tiens.

Mais bon, on a quand même trouvé une nouvelle cause à défendre, portée à bout de bras par BHL et le fils de son bouffon Glucksmann :  la Georgie, lâchement attaquée par la Russie, et, pan, de nouveau le spectre de la guerre froide et l’épouvantail du crypto-communisme qui colle finalement à la peau des Russes, c’est plus fort qu’eux, le naturel revenant au galop. BHL, c’est son obsession, l’anti-communisme tout naturellement doublé d’un pro-américanisme frénétique, il a bâti sa carrière là-dessus, avec sa Barbarie à visage humain, en 1977, ce simpliste et abusif amalgame des totalitarismes nazi et bolchévique (qui remonte d’ailleurs à Hanna Arendt, sauf erreur de ma part), dans la foulée des témoignages du faux Dostoievski qui vient de mourir, ledit Soljenitsyne, aussi nationaliste, réac et mystique, mais sans le génie du vrai Fédor. Le même BHL qui osait s’écrier, lors de l’invasion américaine en Afghanistan, dans un article quelque chose du genre « Preuve est faite qu’un peuple peut se libérer de n’importe quelle tyrannie ». Ouais, moyennant un déluge de bombes américaines sur des gens qui devaient être à peine aussi armés que les Polonais avec leurs lances au moment de l’invasion allemande en 1939. Et son article sur la dernière guerre au Liban : « Sderot, ville martyre ! » s’écriait-il. Quelle indécence au regard des milliers de civils morts sous les bombardements de Tsahal !

 

 

 

 

 


Autres articles

Répondre

laptitedevoreusedelivres |
Le point du jour n'aura pas... |
l'Antre de LVDS (Le Se... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atelier Ecrire Ensemble c&#...
| Au fil des mots.
| Spiralée