Et Jacques Sternberg, il est où ?

J’imagine que certains se posent la question, à voir comme mon blog ne sert plus, depuis une vingtaine de jours, qu’à être le réceptacle de mon texte sur Mai 68 -une tournure inattendue. Plus un mot sur mon père ! (mais, quand même, je tiens à rappeler que, la veille, c’était le deuxième anniversaire de sa disparition). Le bon fils  dévoué et si aimant, décrit par Pierre Assouline dans son billet du 7 juillet dernier, aurait-il donc fini par bazarder son géniteur ? Le fiston serait-il devenu enfin autonome ? Pourquoi ce putsch ?

La réponse est évoquée dans mon billet « Etats d’âme-2″ du 20 août. En déclinant tous les pesants inconvénients du blog, j’avais songé à la possibilité d’écrire un livre sur mon père, tout seul dans mon coin comme un grand. Et cette envie s’est ancrée dans ma tête. Elle me permettra aussi de renouer avec une activité littéraire en berne depuis deux ans. Car j’ai à l’esprit une biographie de J.S en miroir avec celle de son fils, à mi-chemin entre le réel et l’imaginaire. Père et fils, personnages de roman. Bref, comme d’aucuns l’entrevoyaient, mon blog aura été, en effet, un tremplin. Je ne vire pas mon père ; je l’emmène avec moi. Et nul doute qu’en tant qu’écrivain, il sera ravi de devenir un personnage de roman.

Mon blog va-t-il s’éteindre pour autant, une fois achevée la retranscription de mes textes sur 68 ? A dire vrai, je n’en sais rien pour le moment. Mais, tout de même, il me semble peu vraisemblable que j’aurai le temps d’écrire à la fois mon blog et un livre, de surcroît sur le même sujet, non, cela n’aurait pas beaucoup de sens…

En attendant, je signale la prochaine sortie de La Boîte à guenilles (le 23 octobre) aux éditions de la Table Ronde, le tout premier roman de mon père, publié en 1945 et en Belgique, qui relate son internement au camp de Gurs.

 

 

 

 

 


Répondre

laptitedevoreusedelivres |
Le point du jour n'aura pas... |
l'Antre de LVDS (Le Se... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atelier Ecrire Ensemble c&#...
| Au fil des mots.
| Spiralée